Accueil
Accueil
feedback
agenda faso-lux
activités faso-lux
nouvelles de faso-lux
nouvelles de faso-lux
statuts
membres
membres
membres
membres
contacts
contacts
contacts
contacts
partenaires
projets
equipez 1 paysan !
Tcherwe po Mougni
Eaux de la vie
Point d'eau, soif de vivre
parrainages
bourse d'études secondaires
Repare et Maintenant
Muringa, arbre de vie
protection petite enfance
echange mabiri
projets AAAE
info_burkina
gotoburkina
info_burkina

développement durable
évaluation d'1 projet
environnement & écologie
Amis de la Terre

album photo
vidéothèque
liens URL
contacts
contacts
inscriptions
acte de promesse parrainage
engagement bourse secondaire
Questions
Evaluation
feedback


 Aidons l'Afrique Ensemble a.s.b.l. 

DEVELOPPEMENT DURABLE

Le "développement durable" est, selon la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement (Commission Brundtland), "un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de besoins - et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d'accorder la plus grande priorité - et l'idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l'environnement à répondre aux besoins actuels et à venir". (Rapport Brundtland).   L'environnement est en effet apparu à partir des années 1970 comme un patrimoine mondial essentiel à transmettre aux générations futures et le philosophe Hans Jonas a exprimé cette préoccupation dans son livre Le Principe responsabilité (1979).
Au Sommet de la Terre, à Rio de Janeiro en 1992, la définition Brundtland, axée prioritairement sur la préservation de l'environnement et la consommation prudente des ressources naturelles non renouvelables, sera modifiée par la définition des "trois piliers" qui doivent être conciliés dans une perspective de développement durable : le progrès économique, la justice sociale et la préservation de l'environnement. On dit quelquefois aussi en français "développement soutenable". La soutenabilité ou la durabilité est le caractère de ce qui respecte le mieux les principes de développement durable. Le terme de développement complète la notion de progrès, qui au XIXe siècle, s'est construite autour du progrès industriel, et qui pouvait avoir des connotations idéologiques (idéologie du progrès).

Au delà de ses aspects communicationnels, le développement durable correspond, avec la mondialisation et l'Internet, à une nouvelle vision du monde.

Les 3 piliers du développement durable

Satisfaire les besoins humains et répondre à un objectif d'équité sociale.

► Appréhender globalement les questions de santé, de logement, de consommation, d'éducation, d'emploi, de culture.. en favorisant la participation de tous les groupes sociaux à la construction d'un nouveau mode de développement afin de permettre :

  • la satisfaction des besoins essentiels des populations,

  • la lutte contre l'exclusion et la pauvreté,

  • la réduction des inégalités,

  • le respect des cultures.

  

Développer la croissance et l'efficacité économiques.
Afin de favoriser une création de richesses pour tous à travers des modes de production et de consommation durables, le pilier économique repose notamment sur :

  • l'utilisation raisonnée des ressources et des milieux naturels,

  • une évolution des relations économiques internationales
    (ex : place du commerce équitable, intégration des critères de développement durable dans les travaux de l'organisation mondiale du commerce,...),

  • l'intégration des coûts environnementaux et sociaux dans les prix des biens et des services.

Préserver, améliorer et valoriser l'environnement et les ressources naturelles sur le long terme.

► La conservation et la gestion des ressources passent par :

  • la gestion durable des ressources naturelles,

  • le maintien des grands équilibres écologiques (climat, diversité biologique, océans, forêts,...),

  • la réduction des risques et la prévention des impacts environnementaux

Qui est concerné ?

Toute la société est concernée !

Gouvernements, collectivités territoriales, acteurs économiques, associations, institutions publiques ou privées, etc. : chacun a un rôle à jouer.
La progression vers un développement durable se décline aussi bien au niveau local que global, à l'échelle du village comme à celle de la planète. Elle ne peut réussir que si le citoyen se sent responsable des progrès à accomplir et y participe tant dans ses activités professionnelles que privées.

Questions à partir des principes clefs du développement durable :

PRINCIPE D'INTEGRATION :

respecter une démarche globale : équilibrer les effets SOCIAUX, ECONOMIQUES, ENVIRONNEMENTAUX

PRINCIPE D'EQUITE entre générations :

prévoir l'impact sur les générations futures

PRINCIPE DE CONSCIENCE et SOLIDARITE :

se préoccuper des effets à long terme et à longue distance sur l'ensemble de la planète.

PRINCIPE DE PARTICIPATION :

veiller à ce que tous les acteurs particpent à l'élaboration du contenu, des solutions, de l'évaluations des décisions.

PRINCIPE DE PRECAUTION :

il faut se préoccuper des inconnues, des imprécisions, des impondérables et des risque que font courrir nos actions !